Retour en haut
MENU:
LA PRISON MUNICIPALE DE MONETAY SUR ALLIER - LE VIOLON

Le 16 novembre 1808 Napoléon crée le Code d'instruction criminelle lequel définit les principaux fondements de la justice en France en remplacement des Edits Royaux et des Lois Révolutionnaires. Ce code a été abrogé et remplacé le 23 décembre 1958 par le Code de procédure pénale et le Code pénale

La loi de 1808 précisait à chaque niveau, département, arrondissement, canton et commune sa juridiction avec ses locaux coercitifs correspondants. En raison de l'état des routes et chemins et du manque de communication avec l'échelon supérieur, chaque commune doit posséder un local de sûreté, prison appelée VIOLON du nom des prisons de LOUIS XI. Elles servent à abriter les auteurs d'ivresse, scandale sur la voie publique, vagabondage, colportage, mineurs sans lieu d'attache, déserteurs, etc.

Monetay sur Allier

Cette prison est sous la responsabilité du maire lequel doit faire assurer la garde des détenus jusqu'à leur remise à l'autorité compétente. Il est également tenu de dresser procès-verbal de ces arrestations; ce qui limitera l'usage de ce règlement.

Beaucoup de personnes arrêtées passent la nuit au violon et sont relâchées le lendemain sans autre mesure. Seuls les déserteurs ou les personnes auteurs d'un délit grave ou objet de recherches judiciaires sont remis à la gendarmerie.
Le 23 janvier 1873, une loi oblige les 2238 casernes de gendarmerie à posséder une ou deux chambres de sûreté.

Monetay sur Allier

A Monétay, nous ignorons où se trouvaient le violon. En 1865, la commune achète la maison MOULIN et y transfère la Mairie et l'Ecole Publique qui se trouvaient à l'emplacement de la bascule le long du mur du cimetière. Sur les vieilles cartes postales connues datant des années 1900 une vieille bâtisse se trouvait dans le bas du jardin, le préau, les toilettes et la prison attenante ont dû être construits avant la guerre de 1914.

Le violon n'a pas dû servir depuis 1948, date à laquelle le garde-champêtre Jean-Marie HUMBERT avait procédé à l'arrestation d'un roulant recherché judiciairement. Il en a assuré la garde jusqu'à l'arrivée des gendarmes.

Suite au P.L.U., et par décision du Conseil Municipal, le bâtiment doit être démoli au printemps 2017. A la place, au niveau de la route, des toilettes modernes et réglementaires seront construites.

Ainsi disparaîtra un souvenir du passé et plus personne ne passera la nuit au violon à Monétay.

Monetay sur Allier
Monetay sur Allier

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



Monetay sur Allier



Monetay sur Allier


Mise à jour de la page Résistant Sombre période, le 02/04/2017




Création page Le Violon, le 08/02/2017




Mise à jour de la page Le père et la mère BON DIEU, le 05/02/2017




Création page Chemin de fer, le 05/06/2016




Création page Le père et la mère BON DIEU, le 28/03/2016




Mise à jour du fief des Morats, le 27/03/2016





Monetay sur Allier

Monetay sur Allier