body>
MENU:
CÉLÉBRITÉ DE MONETAY SUR ALLIER

MOUNE DE RIVEL (Cécile JEAN-LOUIS BAGHIO'O), grande dame de la chanson Crèole venait passer ses étés à Montigny aux Coprains dans les années 50 et 60 chez ses amis.

Moune de Rivel

Elle est né le 7 janvier 1918 à Bordeaux de parents Guadeloupéens. Elle est la fille de Fernande de Virel ( professeur de musique ) et de maître Henri Jean-Louis Baghio'o. Très jeune, la petite Moune de Rivel reçoit une bonne éducation musicale de la part de mère qui est dîplomée du CONSERVATOIRE de Paris. La jeune Moune de Rivel grandie dans une ambiance familliale musicale. Une atmosphère où la chance de côtoyer les plus grands musiciens et chanteurs de la musique Antillaise tels que Alexandre Stellio, Archange Saint-Hilaire, Marie-Madeleine Carbet, Léona Gabriel, Collat, Léardée...lui ouvre des portes. C'est d'ailleurs sa rencontre avec la chanteuse Marie-Madeleine Carbet qui lui permet de découvrir l'authentique musique créole. Léona Gabriel qui est aussi une amie de la famille est très admirée par la petite Moune de Rivel qui fredonne doucement ses chansons pendant que Léona chante.

11 ans : c'est l'âge ou la petite Moune de Rivel fait ses débuts dans la musique. Fernande de Virel sa mère, lui compose deux chansons " MAMZELLE, KA OU TI NI " et " Chocolat à la doumite ".

15 ans : Moune de Rivel donne son premier récital au cabaret de la BOULE BLANCHE à Paris. Elle est accompagnée au piano de sa mère Fernande de Virel.

Fin des années 30, elle chante dans les cabarets les plus en vogue : le Cabaret des Fleurs, la Tomate...Elle est aussi en vedette à l'ouverture du nouveau cabaret la Canne à Sucre ; elle est accompagnée de l'orchestre du musicien Pierre Louiss. On y retrouve également le guitariste Roland Paterne, Christian Jean-Romain à la batterie, Robert Roch à la contrebasse.

La carrière de Moune de Rivel est maintenant à son paroxysme, elle joue désormais dans la cours des grands. La chanteuse est remarquée par un agent artistique Américain de la Compagnie disque Victor. Elle est engagée pour deux mois au célèbre Café Society de New-York. Finalement, Moune de Rivel restera deux ans au Etats-Unis. Elle participe au tournage du film " Night Club ROOM ". Elle épouse également le pianiste de jazz Américain Ellis Larkins.

Ci-dessous : Moune de Rivel et Winnie Kaona - Medley ( live ) Extrait de l'émission " Partition " consacrée à Moune de Rivel. Une émission diffusée en décembre 1994. Diffusion Guadeloupe 1er. Responsable de production Liliane Francil. Réalisation : Erik Alexis-Michaux



Les faits marquant dans le parcours de Moune Rivel:

- Moune de Rivel effectue une grande tournée en EUROPE ; Milan, Berlin, Stockholm, Helsinki ect...

- La télévision française diffuse sa Rapsodie Antilles interprétéé par l'orchestre de Michel Stern.

- Création d'un ballet au palais Chaillot

- A l'occasion de l'indépendance du BURKINA-FASO, Moune de Rivel est sollicitée par les dirigeants de la nouvelle république Africaine pour composer l'hymne de la liberté retrouvée.

- La télévision SCANDINAVE lui consacre une émission intitulée " Ne joue pas avec la tristesse "

- Quelques oeuvres de l'artiste sont publiées aux Editions Salvet : Camia et Breton, Chez Micro.

- L'Editeur présence Africaine plublie aussi les contes de l'artiste KIROA

- Moune de Rivel enregistre chez des majors : Pathé, Marconi, RCA, Ducrété Thompson, Chant du monde et Van Story.

Distinctions honorifiques pour Moune de Rivel

- 1966 : Chevalier de l'ordre national de la Haute-Volta

- 1967 : Médaille de la ville de Paris

- 1968 : Médaille de la ville de Courtoisie française

- 1994 : Médaille de la commune de Sainte-Anne en Guadeloupe ( lieu de naissance de ses parents )

- 1994 : Officier de l'ordre national du Mérite

- 1996 : Médaille de la ville de Pointe-à-Pitre

- 1997 : Chevalier des Arts et des Lettres

Moune de Rivel width=

Lucien GARY (1906 - 1989), fut un créateur inédit, architecte de profession qui cultiva son âme d’artiste grâce à son talent de peintre. Il vécut à Monétay, près des boires de la rivière Allier, au Petit Bressolles.


Il réalisa plus de 200 tableaux, qui dépeignent la campagne de notre région, les jolis paysages du Bourbonnais, ses belles perspectives d'arbres et ses rivières sinueuses. Il était très sensible à la palette presque fauve. Il aimait beaucoup les couleurs gaies et toujours bien travaillées.

Village

Outre la campagne bourbonnaise où il avait élu domicile, le peintre nous offra également de très beaux aperçus de la Provence et des rives de la Méditerranée, traités avec les mêmes coloris chatoyants. Ses sujets classiques interprétés avec une évidente modernité ont fait l’objet de nombreuses expositions, notamment à Vichy.

Bords d'Allier

Suzanne LAVISSE SERRE (1928 - ), romancière, a partagée son enfance et son adolescence entre Paris et le Bourbonnais, elle fut collégienne à Moulins.
Une fois ses études terminées, elle revint vivre en pays de Tronçais où elle fut assistante sociale rurale dans le canton de Cérilly. Puis s'installa avec son mari, François LAVISSE, à Monétay à La Glachère. C'est ici qu'elle commença à écrire.


Souvenirs d'une ch'tite gate du pays de Tronçais

Éditeur : Paris : la Pensée universelle, 1986.
Sujets
  • Cérilly (Allier) -- Moeurs et coutumes (1914-1940).

Retour au pays de Tronçais

Éditeur : Charroux : Éd. des Cahiers bourbonnais, 1990.
Sujets
  • Tronçais, Pays de (Allier) -- Anecdotes.

Un siècle de vie à l'ombre de Tronçais

Éditeur :
Charroux-en-Bourbonnais : Éd. des Cahiers bourbonnais, 1995
.
Sujets
  • Tronçais, Pays de (Allier).

Les locatiers de Beauvoir

Éditeur :
Clermont-Ferrand : Éd. de Borée, 1998.
Sujets
  • Livre : Roman.

Le p'tit Louis de la Loge

Éditeur : Clermont-Ferrand : de Borée, 2001.
Sujets
  • Livre : Roman.

Paysans sans terre

Éditeur : Romagnat : l'Écir, 2004.
Sujets
  • Livre : Roman.

Les enfants de la porcelaine

Éditeur : Clermont-Ferrand : l'Écir, impr. 2006.
Sujets
  • Hommage à sa grand-mère Annette Soudry de Couleuvre.

Jacques DELARCE (03.01.1908-28.02/1998), écrivain, est né au hameau des Blondeaux.
Il fréquenta l'école de MONETAY jusqu'au décès de son père, à VERDUN en 1916. Veuve, sa mère alla s'installer à MOULINS où lui fut confiée une recette buraliste. Les études lui permirent de débuter comme dessinateur industriel pour terminer une brillante carrière dans un cabinet d'études Bâtiments et Travaux Publics à PARIS. Sa vie a été doublement marquée par la guerre; orphelin de 14/18 et il subit 5 années de captivité en Allemagne lors de la deuxième guerre. Malgré une vie professionnelle bien remplie Jacques DELARCE est resté très fidèle à son MONETAY natal et ses nombreux écrits, tant historiques que poétiques en sont le reflet. Un arbre perpétue sa mémoire dans « La forêt des poètes » à TRONCAIS. Il est inhumé à SAINT-GERAND-DE-VAUX terre de ses ancêtres maternels.
Fidéle à MONETAY, il nous a laissé un délicat poème sur les souvenirs de son enfance chez nous.

A MONETAY
En fin quatorze et l’an d’après
à Monétay qui est tout près
de Saint-Pourçain, je fus élève
de la primaire. A ça je rêve
quelques instants car Montigny
m’a vu y naître et j’ai failli
y demeurer. Pendant la guerre
je revins donc, comme naguère,
en ce haut lieu gallo-romain
où les sentiers et les chemins
ont vu passer un fier Arverne
après tous ceux qui, en cavernes,
y habitaient. Et aujourd’hui,
c ’est par la main que je conduis
au Pré Gazet, à la Jarrie,
aux Coperins, à la prairie
ou à la vigne et aux Blondeaux
le «ch’ti bouina», le grand badaud
qui y vécut. Ah, ces vendanges
dans le vignoble où les mésanges
piaillaient en chœur pour les enfants,
cheveux au vent, s’ébouriffant !
Les lourds raisins dans les corbeilles
où les suivaient bien des abeilles ;
les voiturées vers le pressoir
pour le vin blanc pressé le soir
ou vers la cuve assez gloutonne
pour engloutir au moins deux tonnes
de raisins murs, de raisins noirs
au jus sucré d’un bon terroir ;




tout ça, amis de ma province,
je le revois et ça me pince
très fort au cœur. Très fort au cœur,
longtemps après, et sans rancœur
du temps enfoui. Malgré la guerre,
c’était la fête et pas vulgaire
pour les enfants: le cliquetis
du grand pressoir, les clapotis
dans le cuvoir où le grand-père
nu jusque haut, mine prospère
et en sabots, foulait longtemps
la nuit tombée. C’était le temps
où la grand-mère un peu inquiète
d’entendre au loin chanter la chouette,
disait tout bas: «vous les gamins,
allez donc voir, si c’est demain
ou aujourd'hui que le grand-père
pense venir; on désespère!»
Ma sœur et moi, nous allions voir,
à la lanterne, un grand cuvoir
et père Jacques, un peu pompette
par les senteurs, faire trempette
gaillardement en se tenant
au rebord rond du contenant.
Vous les enfants de l’an deux mille,
vous les Marie, vous les Emile,
ne verrez pas ces fêtes là
que l'on vivait en tralala.
C’est regrettable et bien dommage
que les enfants n ’aientplus leur âge ...

J.D. 24-2-1980

Ses oeuvres:

  • Allemagne-France.
  • Le chant du cygne d'un auteur bourbonnais en sa 86e année 37 poèmes ou récits rimés.
  • De tout un peu et de ma province aussi.
  • Écho lointain des temps jadis.
  • Écrits sur le sable... 25 poèmes ou récits rimés.
  • Feuilles au vent.
  • Habit d'arlequin ou Des origines de la vie à l'histoire résumée de chacune des 320 communes bourbonnaises l'Allier vu à travers quelques uns de ses historiens.
  • In memoriam.
  • Italie du Nord, Autriche
  • Ma drôle de guerre : journal d'un pionnier et d'un prisonnier, 10 mai-12 septembre 1940.
  • Mes 2082 jours de guerre et de captivité, 1939-1945 : correspondance, journal, souvenirs.
  • Moisson 1980-1981 récits rimés et poèmes.
  • Mon père tué à l'ennemi devant Verdun le 15 décembre 1916 mon père et le 321[ de Montluçon, Allier essai biographique.
  • Mon père, 1980.
  • Oui, j'ai remis le collier de labour les 16 formes fixes de la poésie classique française...
  • Que d'histoire, que d'histoires tragi-comédies classiques pour bandes dessinées .
  • Quelques îles des mers du sud Tahiti, Moorea, Raiatea-Tahaa, Bora-Bora, Huahiné... 29 jours en mars et avril 1975, récit journalier.
  • Saint-Gérand-de-Vaux, 1978.
  • Sous l'uniforme en bleu horizon 1928-1929 27 récits mimés...
  • Sous l'uniforme en brun kaki 1939-1945...
  • Sur des feuillets épars ou de l'Ivraie et un peu de bon grain poèmes, 2500 vers environ, 1942-1943, 1976-1977.
  • Tourbillon de l'enfance 51 récits rimé.
  • U.R.S.S. récit journalier .
  • Vie continue.

Source:
Biographie extraite http://lucidesapiens.over-blog.com/pages/Moune_de_Rivel_artistechanteuse_de_la_Guadeloupe-8374022.html
http://manoretro.unblog.fr/2011/10/22/moune-de-rivel-merci-2/
http://alrmab.free.fr/moune.html
Bulletin municipal N°22 (1999)
http://viaf.org/viaf/4928728/

Monetay sur Allier

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



Monetay sur Allier



Monetay sur Allier


Mise à jour de la page Résistant Sombre période, le 02/04/2017




Création page Le Violon, le 08/02/2017




Mise à jour de la page Le père et la mère BON DIEU, le 05/02/2017




Création page Chemin de fer, le 05/06/2016




Création page Le père et la mère BON DIEU, le 28/03/2016




Mise à jour du fief des Morats, le 27/03/2016





Monetay sur Allier

Monetay sur Allier