MENU:
HISTOIRE

Tout a commencé le long d'une bretelle de la voie antique, reliant Avaricum (Bourges) à Augustonemetum (Clermont), qui a été édifiée: Parochia de Monasterio super Aligerim. Cette bretelle allait au port de La Chaise sur l'Allier, venait de Verneuil et était très près de son confluent la Sioule, près des Gayots. La voie romaine côtoyait la colline près de l'Allier où a été découvert des restes d'un temple sans doute dédié à Bacchus (le Musée de Moulins conserve ce qui a été exhumé du temple). Le port orthographié d'abord La Chièse où embarquaient les productions locales, les vins en particulier, a été creusé en 1413.

Le témoignage le plus ancien de l'habitat sur la commune est le donjon de Montcoquier qui date du XIème siècle.

Pendant cinq siècles, de 1353 à 1859 une famille de noble a porté le nom de notre village. Cette famille a été propriétaire des terres de La Grillière, elle avait le titre de Seigneur de MONESTAY.

Au XVIème, Nicolas de Nicolay géographe de Charles IX, nous décrit cette paroisse: "à une lieue au dessoubz de Contigny, située en pais de vignoble et consiste en six villaiges ascavoir: au bourg de Mounestay, la chaise sur Siole auquel lieu s'enbouche dans l'Alier et tout auprès y a un port a batteau sur ledict Alier: au terroir de la Chaise croissent les meilleurs vins blancs de tout le Bourbonnois; Monteigny villaige troisiesme situé sur le haut d'un coutaud; le Chesgne Roux; Bostz et la Vrue: et contient ladicte parroisse becjxxviij feuz".

La première église (romane) de Monetay, dédiée à Saint Martin, dépendait du diocèse de Clermont et du prieuré de Souvigny. D'ailleurs Nicolas de Nicolay précisait: "La cure de Monestay sur Alier de laquelle est curé Me Claude Moreau dict Triou, prebtre residant, est à la collaboration du prieur de Souvigny et nomination de l'evesque de Clermont et vaut 1 L". Elle était dotée d'un beau clocher à colonnes légères, qui comportait quatres cloches en 1789.

Elle fut vendue comme Bien National, elle servit de carrière et fut donc complétement détruite.

En 1842, les habitants appuyés par Meilheurat, député de MOULINS et propriétaire du château du Petit Bressolles, demandèrent et obtinrent le rétablisement de la paroisse.

Une petite église fut construite sans doute à l'emplacement de la première, c'est à dire le poids public actuel. C'est un monument très simple, édifié par les entrepreneurs locaux, sans intervention d'architecte.

Deux cloches occupaient la partie supérieure: la plus grosse Ester Augustine et la plus petite Henriette Louise.

A la fin du XIXème siècle elle fut démontée car elle a été mal bâtie. Ses fondations étaient insuffisantes sur un sol inadéquat et la mauvaise qualité de ses maçonneries lézardaient ses murs.


Monetay sur Allier
Monetay sur Allier

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



Monetay sur Allier



Monetay sur Allier


Mise à jour de la page Résistant Sombre période, le 02/04/2017




Création page Le Violon, le 08/02/2017




Mise à jour de la page Le père et la mère BON DIEU, le 05/02/2017




Création page Chemin de fer, le 05/06/2016




Création page Le père et la mère BON DIEU, le 28/03/2016




Mise à jour du fief des Morats, le 27/03/2016





Monetay sur Allier

Monetay sur Allier